retour à l'index

Revolt. She said. And revolt again. – Alice Birch




Commande de la vénérable Royal Shakespeare Company, la pièce est une œuvre hilarante, une partition musicale pour six comédiens virtuoses. Mais c’est aussi une proposition cinglante, une exploration impudique des mécanismes de domination hommes/femmes.

La pièce cherche à déconstruire la manière dont le langage et les comportements des hommes asservissent les femmes. La jeune sensation britannique Alice Birch s’attaque à tout ce que les hommes projettent sur elles, et à ce qu’ils attendent en retour. Mécanisme à l’oeuvre au cours de cette scène pas si surréaliste que cela au cours de laquelle une employée vient voir son patron pour lui indiquer qu’elle ne souhaite plus venir travailler le lundi. Mais ça coince : incapable d’entendre le désir de la jeune femme, il va pour la retenir jusqu’à lui proposer de venir au boulot avec son chien, puis la tente avec un sac à main “de travail”. C’est vrai, on parle bien de voiture de fonction alors pourquoi pas un sac à main de fonction, propose le patron.

Ce qui est attendu des femmes ? Qu’elles restent bien sagement à leur place. Alors cette pièce est plus qu’une provocation bien maîtrisée : insolente, grossière, incorrecte, c’est une bombe.

Source

Noter cette oeuvre
Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php