retour à l'index

Manhattan Medea – Dea Loher




Résumé

Dans Manhattan Medea, Médée et Jason, deux immigrés clandestins, vivent dans l’underground new-yorkais. Jason a quitté Médée pour la fille d’un riche fabricant. La veille des noces, Médée l’attend devant la maison de la mariée, une Médée bien décidée à la ramener à elle, à recoudre une nouvelle fois leur union, coûte que coûte.

Critique

« Le drame brûle-t-il ? Manhattan Medea de Dea Loher ». Près de deux décennies après Verkommenes Ufer Medeamaterial Landschaft mit Argonauten de Heiner Müller, Dea Loher se saisit de la Médée d’Euripide. Il ne s’agit pas de comparer la pièce de 1999 et ses (contre-)modèles antique et « postdramatique », mais de mettre au jour l’originalité de l’écriture théâtrale de la dramaturge qui fit ses débuts au milieu des années 1990 au sein de l’« Autorentheater » (« théâtre d’auteur » selon le concept de Khuon) de Hanovre. Dans la perspective de la « restauration du drame dramatique » (B. Haas), cette contribution questionne le rapport entre les axes interne et externe de la communication dans un espace composé de scènes dialoguées et d’un « hors scène » multiforme afin de déterminer le degré d’émancipation de la pièce par rapport au drame (G. Poschmann). L’épicisation du dialogue et l’oralité de la langue font la théâtralité des textes mis à la disposition du metteur en scène (Andreas Kriegenburg).

Source 1

Source 2

4 (80%) 1 vote
Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php