retour à l'index

La petite communiste qui ne souriait jamais – Lola Lafon




Parce qu’elle est fascinée par le destin de la miraculeuse petite gymnaste roumaine de quatorze ans apparue aux JO de Montréal en 1976 pour mettre à mal guerres froides, ordinateurs et records au point d’accéder au statut de mythe planétaire, la narratrice de ce roman entreprend de raconter ce qu’elle imagine de l’expérience que vécut cette prodigieuse fillette, symbole d’une Europe révolue, venue, par la seule pureté de ses gestes, incarner aux yeux désabusés du monde le rêve d’une enfance éternelle. Mais quelle version retenir du parcours de cette petite communiste qui ne souriait jamais et qui voltigea, d’Est en Ouest, devant ses juges, sportifs, politiques ou médiatiques, entre adoration des foules et manipulations étatiques ?

Mimétique de l’audace féerique des figures jadis tracées au ciel de la compétition par une simple enfant, le roman acrobate de Lola Lafon, plus proche de la légende d’Icare que de la mythologie des “dieux du stade”, rend l’hommage d’une fiction inspirée à celle-là, qui, d’un coup de pied à la lune, a ravagé le chemin rétréci qu’on réserve aux petites filles, ces petites filles de l’été 1976 qui, grâce à elle, ont rêvé de s’élancer dans le vide.

Source

4 (80%) 1 vote
Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Belle plongée dans la vie communiste des années 70 et 80 à travers la figure de Nadia Comăneci. Son histoire est fascinante et beaucoup plus complexe que l’on pourrait croire, entre les rêves d’une enfant, celui d’un pays et les enjeux politiques et culturels. Je trouve que L’auteure renouvelle bien le genre biographique à travers ce livre à deux voix, à la fois romancée et interviewée. Allez regarder Nadia sur la poutre en 1976 à coupé le souffle. C’est le genre de livre qui te rappelle que rien n’est jamais simple, ou vraiment ce que l’on croit que c’est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php