retour à l'index

Hedda Gabler – Henrik Ibsen




Les circonstances amènent Hedda Gabler à nouveau face à l’homme qu’elle a aimé quelques années auparavant. Tout son passé resurgit. Blessée, elle choisit de se venger de son ancien amant. Elle subtilise et détruit le manuscrit qu’il a oublié chez elle. De désespoir, cet homme se suicide car, pour lui, ce livre était l’œuvre de sa vie. Hedda prend alors conscience qu’elle n’est pas parvenue à oublier cet amour qu’elle avait pourtant réussi à enfouir jusque-là au plus profond d’elle-même. Elle s’en veut désormais de ce qu’elle a fait, de son mariage médiocre, de la vie inintéressante à laquelle elle s’est elle-même condamnée.
Hedda Gabler est plus qu’un personnage, c’est la figure emblématique d’un romantisme devenu impossible, la métaphore d’une époque désormais révolue. Elle est l’un des grands personnages féminins du théâtre européen, au même titre qu’Antigone ou Andromaque.

Source

Page wikipedia

Noter cette oeuvre
Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php