retour à l'index

Féminisme et pornographie – David Courbet




Objet de débats ou la passion l’emporte bien souvent sur la raison, la pornographie semble à première vue s’opposer au féminisme. Or, les années 1980 voient éclore aux Etats-Unis un courant se définissant comme « pro-sexe ». Avec l’idée que la pornographie n’est pas systématiquement condamnable, la question suivante s’impose : peut-on parler de moyen d’émancipation ? La femme doit être libre de choisir la sexualité qui lui convient. Les films pornographiques conçus par des hommes et pour des hommes ne lui permettant pas d’obtenir une satisfaction complète, des réalisatrices promeuvent une pornographie alternative où le plaisir féminin est – enfin – mis en exergue. Et brisent les standards pornographiques dominants ! Peu étudiées en France, les thèses défendues par les féministes pro-sexe n’ont encore que peu d’échos au sein du grand public. Basé notamment sur une dizaine d’entretiens, ce travail cherche à élucider en quoi le féminisme peut se reconnaître dans la pornographie. Et inversement.

Source

Noter cette oeuvre
Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php