retour à l'index

Colette, l’insoumise – Cécile DENJEAN




Avec une fantaisie très Belle Époque, ce documentaire retrace la vie libre et théâtrale de Colette, immense écrivaine et insatiable hédoniste.

« Regarde !« , lui répétait la solaire Sido, sa mère, étouffante mais adorée. De son enfance campagnarde auprès de parents aimants et libres penseurs, elle a gardé le goût de la littérature, de l’anticonformisme et des plaisirs de la vie, célébrés tout au long de son œuvre. Née en 1873 à Saint-Sauveur, en Bourgogne, la jeune Gabrielle Colette grandit dans un vert paradis, qu’elle quittera à 18 ans, à cause de la ruine familiale. Ce traumatisme fondateur l’incitera à conquérir peu à peu son indépendance. Mariée très jeune à la nouvelle coqueluche parisienne, le sulfureux M. Willy, elle s’initie au fascinant demi-monde de la Belle Époque, fait ses débuts en littérature et perd quelques illusions. Son mari la trompe et exploite ses talents d’écrivaine dans la série des Claudine.

Arte

Noter cette oeuvre
Documentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php